DE | FR

Regardez comment la reine Elizabeth II coupe ce gâteau 😎⚔️

Bild

Image: Shutterstock

Vendredi, les dirigeants du G7 ont été accueillis en Cornouailles par la souveraine britannique, qui a décidé de couper un gâteau d'une manière pour le moins inhabituelle.



Le G7 s'est ouvert vendredi en Cornouailles, au Royaume-Uni. Une fois arrivés à la station balnéaire de Carbis Bay, les dirigeants de l’Allemagne, du Canada, des Etats-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni ont été accueillis par plusieurs membres de la famille royale.

La reine Elizabeth II, 95 ans, était également présente. Après avoir posé pour la traditionnelle «photo de famille», entre son Premier ministre Boris Johnson et Emmanuel Macron, elle s'est adonnée à une pratique peu courante lors d'un événement de ce type: couper un énorme gâteau.

Mais plus encore que le geste, c'est la manière de l'accomplir qui a étonné: alors que certains lui conseillaient d'utiliser un couteau, Sa Majesté a absolument tenu à couper la pâtisserie avec une épée cérémonielle.

«Je sais qu'il y en a! C'est quelque chose de plus inhabituel», a-t-elle plaisanté à propos de son choix, qui lui a toutefois causé quelques difficultés, écrit Closer. C'est finalement Camilla Parker Bowles, la duchesse de Cornouailles, qui a fini par couper le gâteau, la reine ayant visiblement un peu de mal à aller jusqu'au bout. (asi)

Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux

1 / 21
Kate et William: dix ans de mariage et de perte de cheveux
source: epa / hugo burnand/clarence house / ha
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'article sur le thème «Insolite»

A 11 ans, il dort un an dans son jardin et récolte plus de 500 000 francs

Link zum Artikel

Ils ont percé sur Twitter grâce au Covid-19 🐦

Link zum Artikel

Le Prix Nobel de la paix pour Donald Trump?

Link zum Artikel

Des tortues font du toboggan pour rejoindre le golfe du Mexique

Link zum Artikel

Interview de Lady Di: un ex-cadre de la BBC démissionne

Tony Hall, qui dirigeait la rédaction de la BBC au moment de l'interview retentissante de Lady Di en 1995, a tiré sa révérence samedi.

«J'ai démissionné aujourd'hui de mon poste de président de la National Gallery», a annoncé Tony Hall dans un communiqué, renouvelant ses excuses pour «les événements d'il y a 25 ans».

L'ancien directeur général de la BBC a admis que l'enquête interne menée en 1996 «était bien en deçà» des standards requis et que «davantage de mesures avaient pu et dû être prises, suite aux plaintes concernant l'attitude de Martin Bashir».

Il a reconnu aussi avoir eu «tort de donner à Martin Bashir le …

Lire l’article
Link zum Artikel