DE | FR
Bild

Image: watson

Copin comme cochon

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Marie-Adèle Copin aime snober les gens et juger tout ce qui l'entoure. Onzième épisode: les mariages.



La saison des mariages reprend bientôt, au grand dam de Marie-Adèle, qui se sent prise en otage dès qu'elle reçoit un faire-part (pauvre chérie). Musique, nourriture, discours des témoins, robe de la mariée, tout y passe.

Une chose est sûre: elle risque de ne plus recevoir d'invitation après cette chronique.

Vidéo: watson

Pour continuer à l'entendre râler,c'est par ici👇

Vidéo: watson

Vidéo: watson

Pendant ce temps-là, à Liverpool, 3000 jeunes font la fête👇

1 / 7
3000 jeunes font la fête à Liverpool
source: ap pa / richard mccarthy
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

«Je promène mes kids en vélo cargo et ils adorent ça!»

Link zum Artikel

Les restos ont rouvert dedans, mais c'est chiant

Link zum Artikel

Une éponge à sperme post-sexe fait jaser sur TikTok

Link zum Artikel

Top 5 des techniques pour dépasser tout le monde dans une queue

Link zum Artikel

Copin comme cochon

«De toute façon, je vais pas à Paléo»

C’est la pause-café au bureau. Chaque semaine, Marie-Adèle tacle la culture populaire et les gens. Cinquième épisode: les festivals.

Décidément, notre pause-cafteuse Marie-Adèle est toujours à plusieurs kilomètres de vouloir réussir à se faire des amis. Cette fois, alors que le Paléo Festival vient d'annoncer qu'il annulait pour cet été, c'est contre les festivals populaires qu'elle catapulte sa répartie aussi énervante que drôle.

Heureusement pour elle pour nous, il y a toujours de quoi se moquer joyeusement de cette petite couche de snobisme qu'elle badigeonne maladroitement sur sa vision du monde. Enjoy!👸

Lire l’article
Link zum Artikel