DE | FR
Beyonce Knowles (Destiny's Child), Paul McCartney (The Beatles), Daft Punk - Keystone et shutterstock

Les Destiny's Child, les Beatles, les Daft Punk: retour sur ces groupes cultes qui ont façonné votre (excellente) culture musicale. Image: Keystone/Shutterstock

7 séparations de groupe de musique qui nous ont brisé le cœur

Le genre de bande qui construit vos goûts musicaux et qui, lorsqu'il se dissout, remet en question votre foi en la musique. Souriez, on vous replonge dans vos classiques.



Daft Punk

abspielen

«One More Time», sorti en 2007. Vidéo: YouTube/Warner Music France

Ce sont les pionniers de la musique électro. A eux deux, Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ont défini les codes de la «French Touch», cette musique house tout droit sortie de l'hexagone, teintée de disco et de funk survoltés. L'un de leurs sons les plus marquants? «One More Time» (2007), élue meilleure chanson Dance de tous les temps, selon Rolling Stones. Mais le 22 février 2021, le duo français décide de déposer les casques, après 28 ans de bons et mémorables services.

Vous ne le saviez peut-être pas: Thomas et Guy-Manuel tenaient plus que tout à leur anonymat. D'où ces casques de robot devenu la marque de fabrique du duo. Une idée influencée de leur film de science-fiction préféré, «Le jour où la Terre s’arrêta» (1951).

The Beatles

abspielen

«Help!», sorti en 1965. Vidéo: YouTube/TheBeatlesVEVO

Il ne leur a fallu que dix ans pour devenir le groupe le plus populaire et prolifique de l'histoire du rock. Ce «Fab Four» formé de John Lennon, Paul McCartney, George Harrison et Ringo Starr a façonné des musiques intemporelles adulées par des générations de fans sur presque six décennies. La chanson «Help!» (1965) du film éponyme figure à la première place du hit-parade britannique durant plus d'un mois. Les Beatles se séparent en 1968, offrant au duo de compositeurs John et Paul des carrières importantes, chacun de leur côté.

Vous ne le saviez peut-être pas: Le signe du «ILY» (pour«I love you»), fâcheusement confondu avec celui des «cornes du diable», a été popularisé par les Beatles.

Destiny's Child

abspielen

«Independant Women», sorti en 2000. Vidéo: YouTube/DestinysChildVEVO

Le trio de Houston composé de Michelle Williams, Kelly Rowland et la meneuse Beyonce Knowles a posé les bases du R&B des années 2000. «Independant Women» (2000), bande originale du film «Charlie et ses drôles de dames» (2000) s'est très rapidement mué en hymne féministe maintenu en première position des charts américaines pendant presque trois mois consécutifs. Il s'agira de l'un des derniers projets de la bande avant que chacune se consacre à une carrière solo. Seule Bey' explosera véritablement.

Vous ne le saviez peut-être pas: Initialement appelée «Girls Tyme», le clan formé de Beyonce, Kelly et deux autres filles était un groupe de rap. Autant vous dire que ça a été un échec.

The Police

abspielen

«Every Breath You Take», sorti en 1983. Vidéo: YouTube/ThePoliceVEVO

Emblème de la génération post-punk, Stewart Copeland, Sting et Andy Summers ont ensemble marqué la pop-rock des années 1980. Ces Britanniques ont connu d'énormes succès, mais celui qui les domine tous reste «Every Breath You Take» (1983). Numéro un pendant deux mois dans les classements américains, c'est la chanson la plus populaire du groupe tant elle a été reprise par différents artistes, tous genres confondus, comme le rappeur P. Diddy. Le groupe se sépare un an après la sortie du morceau. Seul Sting connaîtra un succès conséquent.

Vous ne le saviez peut-être pas: «Every Breath You Take» est souvent jouée lors des mariages. Or, même si le clip et le rythme la confondent avec une chanson romantique, l'histoire parle d'un harceleur dérangé.

Spice Girls

abspielen

«Wannabe», sorti en 1996.
Vidéo: YouTube/SontaxNL

Victoria, Geri, Melanie C, Melanie B et Emma: ces prénoms ont bercé l'enfance de millions de jeunes fans dans le monde au milieu des années 1990. Réunies sous le nom des Spice Girls, ces Britanniques ont relevé le pari de conquérir les classements américains, une prouesse à l'époque pour un girls band du Royaume-Uni. Et cela a été rendu possible grâce à l'efficace morceau «Wannabe» (1996). Le groupe se sépare en 1998, après que Geri Halliwell décide de poursuivre une carrière solo.

Vous ne le saviez peut-être pas: les fans des Spice Girls ont pu compter parmi eux Nelson Mandela. C'est lors d'une rencontre en 1997 avec les chanteuses que le récipiendaire du Prix Nobel de la paix a avoué tout sourire qu'elles étaient «ses héroïnes».

The Fugees

abspielen

«Fu-Gee-La», sorti en 1996. Vidéo: YouTube/TheFugeesVEVO

C'est peut-être le groupe dont le succès n'a pas connu une caisse de résonance aussi importante que son talent. Formé de Wyclef Jean, Pras et Lauryn Hill, The Fugees débarque aux USA après avoir fui Haïti. Cette double culture devient alors l'essence de leur musique au croisement du rap, de la soul et des influences caribéennes. C’est finalement grâce à l'album «The Score» en 1996 que le public se prend véritablement la signature du trio en pleine face. Une reconnaissance internationale qui ne durera qu'un an. En cause? Des ambitions individuelles.

Vous ne le saviez peut-être pas: en 2010, Wyclef Jean met sa carrière solo en pause. Son nouveau but? Devenir président de Haïti. Une candidature controversée, finalement rejetée par le Conseil électoral du pays en question.

Oasis

abspielen

«Wonderwall», sorti en 1997. Vidéo: YouTube/OasisVEVO

Ils ont revitalisé le rock au moment où le genre perdait du gallon. La troupe formée des frères Gallagher, Paul Arthurs, Tony McCarroll, Paul McGuigan, Alan White, Andy Bell et Gem Archer, est considéré comme l'un des groupes les plus populaires du Royaume-Uni. Avec pas moins de huit albums classés numéro un dans le pays, dont «Definitely Maybe» (1994) qui marque sa percée internationale. Leur morceau historique survient trois ans plus tard avec «Wonderwall» (1997). Le groupe se sépare en 2009 après le départ de Noel Gallagher.

Vous ne le saviez peut-être pas: Oasis détient plusieurs records mondiaux. Parmi eux, être resté dans le top 75 des classements britanniques pendant près de quatorze ans.

D'autres groupes vous manquent? Dites-nous lesquels, on les mentionnera dans un prochain article!

Plus d'articles sur le thème «Divertissement»

«Je promène mes kids en vélo cargo et ils adorent ça!»

Link zum Artikel

Les restos ont rouvert dedans, mais c'est chiant

Link zum Artikel

Une éponge à sperme post-sexe fait jaser sur TikTok

Link zum Artikel

Top 5 des techniques pour dépasser tout le monde dans une queue

Link zum Artikel

Il semblerait que votre nez en dise long sur votre pénis

Des chercheurs japonais ont trouvé une corrélation entre grands nez et grands pénis. Une bonne nouvelle pour les gens complexés qu'on surnomme Cyrano.

Un grand nez, un grand zizi? C'est ce qu'avance une étude réalisée à la Kyoto Prefectural University of Medicine. Pour arriver à ce résultat, un chercheur a mesuré différentes parties du corps de 126 Japonais décédés. (Oui, moi aussi je trouve ça creepy).

En analysant les données, on a pu constater que les hommes avec un petit nez avaient un pénis plus court que la moyenne japonaise, soit environ 10,4 centimètres. Les nez «classiques» se rapportaient à des pénis dans la moyenne nationale …

Lire l’article
Link zum Artikel