DE | FR
Bild

Image: shutterstock

Top Chef, épisode 14: la première licorne dans l'émission!

C'est la quatorzième semaine de l'émission. Le récap en GIF, en acceng du Sud et en confinement.

Anaïs Bordages / slate



Un article de Slate

Temps de lecture: 7 min

C'est parti pour la deuxième moitié de ces quarts de finale, qui vont visiblement nécessiter autant d'endurance que la plateforme Doctolib en temps de pandémie. Pour rappel, les candidats doivent décrocher deux pass pour espérer se qualifier, et pour l'instant, seuls Pierre et Matthias ont un pass. Cette semaine, deux nouvelles épreuves vont servir à les départager......... ou pas.

Première épreuve

La première épreuve de la soirée s'ouvre sur un miracle. Une apparition inédite, une licorne, une espèce en voie de disparition dans le monde de «Top Chef»... une FEMME.

Quand la dame du vaccin te dit «ça fait pas mal du tout» avant de te poignarder violemment le muscle.

Il s'agit d'Anne-Sophie Pic, la seule cheffe française à avoir huit étoiles, qui a également été élue meilleure cheffe du monde, et qui devient immédiatement cent fois plus cool que tous les autres chefs invités par l'émission: douce et enthousiaste, elle vouvoie les candidats et leur sort plein de petites maximes encourageantes à chaque étape. Quelle femme.

Moi quand je vais pleurer des torrents de larmes en buvant ma première pinte coupée à l'eau en terrasse.

Le thème de l'épreuve: la cuisson à l'étuvée moderne. Les candidats devront trouver un aliment qui servira de contenant à leur plat pendant la cuisson, tout en l'imprégnant d'une saveur particulière.

On commence par Mohamed, qui est décidément très agacé de ne pas gagner d'épreuves - à ce stade, c'est un peu devenu son seul trait de personnalité, et en deux minutes, il réussit à dire quatre-vingt-cinq fois «ça sert à rien d'arriver deuxième». Jouer au Monopoly avec ce mec doit être un enfer.

Pour sa recette, notre Poulidor des fourneaux décide juste de foutre tous les ingrédients qu'il connaît dans un potimarron: foie gras, oursin, agrumes, écrevisses, carottes... Sachant que ses potimarrons sont énormes, son plat risque surtout de ressembler à une bassine de soupe informe.

Sarah, elle, a vu plus petit: elle décide de faire cuire son plat dans un oignon, en hommage à Amsterdam (on n'a pas dû faire les mêmes trucs quand on y est allées). Sa recette a l'air très bonne, et grosse surprise, elle sera agrémentée d'un «cracker de sarrasin».

La jeune candidate frôle le drame lorsque ses pickles d'oignon se mettent à brûler - ça commence à devenir une tradition avec Sarah: un épisode, un truc cramé. Mais Anne-Sophie Pic, nouvelle mentor de notre cœur, la réconforte: «Détendez-vous, les petits accidents de parcours, ça arrive.» J'ai besoin d'une appli de méditation avec la voix d'Anne-Sophie Pic, et j'en ai besoin maintenant.

Pierre, contre toute attente, est «bouillant». Si ce mec boit du Red Bull, il s'auto-détruit non? En tout cas une chose est sûre: à chaque fois que Pierre dit «tac tac bang bang», je perds trois ans d'espérance de vie. Pas merci les monteurs.

Moi entre deux nervous breakdowns.

Malgré son énergie aussi épuisante qu'une chanson de Patrick Sébastien, le candidat continue de se démarquer et de prouver sa créativité: sa recette sera cuite dans un pamplemousse, à la braise et non pas au four comme les autres. Ça peut être très bon. Et pour bien sceller son pamplemousse avant la cuisson, il décide de le coudre, s'exclamant avec enthousiasme: «J'ai jamais fait de couture!!!» On a trouvé un truc que Pierre ne savait pas faire. Et effectivement, je ne lui confierais pas mes fringues à retoucher.

Bild

Le pamplemousse de Frankenstein.

Matthias, enfin, va faire cuire du bar dans un potimarron - choix très risqué, parce que la cuisson du bar est une des plus difficiles, et que la peau du potimarron, très épaisse, risque d'empêcher la chaleur de pénétrer. Du coup le mec décide de «pré-cuire» son poisson au four... Mais c'est de la triche????? Il faut vraiment lui décerner le prix du jury de la plus grosse arnaque à celui-là.

On passe à la dégustation, et Anne-Sophie Pic, trop mignonne, a apporté un carnet pour prendre des notes.

L'oignon de Sarah a la même tête que moi après plus d'un an de pandémie:

Bild

Levez la main si vous aussi vous vous sentez fripée, sèche et ramollie.

Pourtant, la candidate est arrosée de compliments sur l'apparence de son plat, «très joli», «très élégant» et «très chic». Eh bé! C'est donc finalement Sarah qui l'emporte, se rapprochant un peu plus de la demi-finale. On y croit! Mohamed, lui, est sans doute parti casser un truc en coulisses.

Lorsqu'Anne-Sophie Pic remet le pass à Sarah, Stéphane remarque que «la symbolique est intéressante». La symbolique de quoi, que vous avez littéralement que deux meufs dans ce bâtiment?

Deuxième épreuve

La deuxième épreuve se déroule dans une contrée interdite: un restaurant. Celui du Bristol, plus précisément, avec le grand Éric Frechon comme juré. L'objectif: «Faire découvrir une technique ou un goût d’œuf qu'on n'a jamais vu.» Éric Frechon, trois étoiles au guide Michelin, Meilleur Ouvrier de France, chevalier de la Légion d'honneur, mais qui a su rester simple et nous explique, tout guilleret: «Moi, j'adore l’œuf.» Nous aussi, Éric. Nous aussi.

L'illustre cuisinier nous fait découvrir sa recette trois étoiles de l’œuf cuit par le froid, et raconte que «c'était une erreur en fait. C'était un stagiaire.» Pour une fois qu'une erreur de stagiaire se transforme en truc positif! Mais bon, comme d'hab, le travail des petites mains ne reçoit finalement aucun crédit, et le chef se félicite: «J'ai trouvé une cuisson d’œuf que je ne connaissais pas!» Justice pour le stagiaire d'Éric Frechon qui a inventé un plat mais qui continue de vivre dans l'obscurité. On pense à lui.

Mohamed, plus inspiré que jamais par le thème de l'épreuve, décide de nous faire... du caviar de blanc d’œuf. C'est un peu comme dire «je vais faire du foie gras de haricots verts», ou «je vais faire des lasagnes de pain de mie»: c'est pas hyper vendeur, faut l'avouer. Hélène, cependant, dit «adorer» sa recette.

Bild

Ça se voit pas.

Un peu comme le sarrasin pour Sarah et la gelée pour Pierre, Mohamed a trouvé son dada: les pipettes. Depuis qu'il a découvert la cuisine moléculaire, le candidat se transforme en savant fou et utilise chaque épreuve comme son laboratoire, à base d'azote liquide et de seringues remplies de persil. Attention Mohamed, c'est un coup à nous créer une deuxième pandémie ça.

Bild

Insérer ici votre blague sur le vaccin.

Mais bon, si on fait abstraction du caviar de blanc d’œuf, il faut avouer que son plat, à base de champignons, a l'air très très bon. En même temps, si y en a un qui réussit à faire une recette pas bonne à base d’œuf, ce serait vraiment un exploit.

On passe à Pierre, qui a eu une idée encore plus lugubre que le caviar de blanc d’œuf: un flanc de blanc d’œuf... Mais POURQUOI??? Heureusement, le blanc d’œuf de Pierre sera aromatisé à la carbonara, alors ça passe.

Malheureusement, Michel n'est pas convaincu par la carbo de Pierre, et s'offusque quand ce dernier précise qu'il va ajouter de la crème. L'occasion d'un merveilleux échange, qui risque encore de créer un incident diplomatique avec l'Italie:

Michel: «Ah bon parce qu'y a de la crème dans la carbonara?» Pierre: «En Bretagne oui.»

Résultat: pour corser un peu sa préparation et lui donner un goût de fumé, Pierre décide de mettre... de l'andouille dans sa carbonara. Si l'Italie suspend tous les vols en provenance de la France dans les prochains jours, faudra pas venir pleurer hein.

Malgré tout, Michel y croit. Il est bien le seul.

Quand tu passes seize heures à rafraîchir Doctolib pour trouver un créneau.

De son côté, Matthias formule une nouvelle fois un avis sans pitié sur un ingrédient imposé par l'émission: «L’œuf pour moi, c'est un produit vraiment basique.» C'est vraiment basique pour tout le monde en fait, tu sais.

L'idée de Matthias, c'est une recette terre-mer inspirée par le poulailler de ses grands-parents sans grillage parce qu'il y avait une rivière à côté: «Le poulailler prend feu et la poule traverse la rivière pour s'enfuir.» En toute logique, le candidat décide donc de fait cuire ses jaunes d’œufs... dans du jus de betterave. Ça ressemble à un script de David Lynch: faut pas chercher à comprendre.

Etchebest, lui aussi, est déboussolé. Il répète, pensif: «Le poulailler prend feu... Les poules elles s'échappent?... Elles traversent la rivière......» On dirait qu'il essaie de résoudre un théorème hyper complexe. Cette brigade, c'est vraiment un trou noir neuronal. Mais sérieusement, c'est quoi le rapport entre la betterave et le poulailler qui prend feu?

Quand tu fais un aller-retour Paris-Beauvais pour te faire vacciner.

Enfin, Sarah n'a visiblement pas trop compris le thème de l'épreuve. Elle décide de faire un œuf aux moules et au céleri, mais on sent que l’œuf n'est pas le truc qui la préoccupe le plus: «J'aime les herbes, moi»: sans déc???

La candidate décide de faire une royale, réalisation très technique à base d’œuf, mais du coup si ça existe déjà, c'est hors sujet non?

Et c'est enfin l'heure de la dégustation, avec Éric Frechon qui s'est servi un p'tit verre de blanc pour l'occasion. T'as raison Éric, faut pas se laisser abattre.

Bild

Souvenir d'apéros Zoom en mars 2020.

La dégustation se passe très bien pour tout le monde, mais là, coup de tonnerre, rebondissement, tamtamtam: le quatrième pass revient à Mohamed. Ce qui veut dire que les quarts de finale ne sont... toujours pas terminés!!!!! Le deuxième pass, c'est un peu comme la deuxième dose de vaccin en fait, on a l'impression que ça n'arrivera jamais.

Mais le plus drôle avec cette conclusion, c'est que pour la première fois de l'histoire, Pierre semble vidé de toute émotion, et c'est hilarant.

En fait, c'est Pierre le tueur du Zodiaque.

En vrac

Même les œufs de Mohamed auront été piqués avant les moins de 55 ans sans comorbidités.

Quand tu annonces sur Insta que tu as été vacciné:

Je suis POUR qu'on ne prononce plus jamais le mot «guakiwi» svp.

Pierre: «Baisse la tête t'auras l'air d'un coureur, sauf qu'à un moment donné, euh, regarde.» Je comprends pas quand il parle.

«Y a 10'000 personnes qui bossent dans ma tête.» Same Matthias!!!!

Pierre, il a pas de visage au repos en fait.

Bild

Quand on va retourner en terrasse le 19 mai:

Cet article a été publié initialement sur Slate. Watson a changé le titre et les sous-titres. Cliquez ici pour lire l'article original

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Top Chef, épisode 12: Matthias le King 👑

C'est la douzième semaine de l'émission. Le récap en GIF, en acceng du Sud et en confinement. Aujourd’hui, un plat de génie et un air de déjà-vu...

Temps de lecture: 7 min.

Jusqu'à présent, Top Chef a remarquablement effectué sa transition entre le monde d'avant et le monde de? euh? pendant. Épreuves en extérieur, équipes masquées, distanciation plus ou moins respectée pendant les dégustations? Si un alien se mettait à regarder Top Chef aujourd'hui, il ne pourrait sans doute pas se douter qu'une pandémie faisait rage pendant le tournage.

Par contre, il se demanderait sans doute pourquoi les épreuves de cette semaine ressemblent étrangement …

Lire l’article
Link zum Artikel