DE | FR

Pourquoi le bitcoin a passé un week-end infernal

Bild

shutterstock

Après avoir connu une hausse constante, le prix du bitcoin a chuté de 20% ce week-end. Si aucune raison claire n'émerge pour expliquer cette baisse, différentes pistes sont évoquées par les experts.



La plus célèbre des cryptomonnaie a passé un sale week-end. En effet, le prix du bitcoin a plongé de 20%.

Plusieurs raisons sont évoquées pour expliquer cette baisse:

A 56 650 dollars pour un bitcoin, lundi après-midi, le bitcoin reste en hausse de presque 100% depuis le début de l'année. (ats/hkr)

Après ce sujet technique, détendez-vous avec ces images «légères»

1 / 17
Si vous aimez les images coquines, cela va vous plaire
source: twitter
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Economie»

Les loyers reculent partout... sauf en Suisse romande et à Zurich

Link zum Artikel

H&M licencie un millier de personnes en Espagne

Link zum Artikel

L'économie mondiale se relance plus vite que prévu

Link zum Artikel

C'est quoi exactement cette délicate réforme de l'AVS?

Link zum Artikel

Dans le mariage, chacun gagne à payer sa part d'impôts

Link zum Artikel

Amateurs de poissons, méfiez-vous des arnaques!

Link zum Artikel

Le groupe de Zara et Bershka ne vend plus et perd 70% de bénéfices

Link zum Artikel

Lego touche le jackpot grâce aux confinements

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les gens dans le train

Cybersécurité

«Nous sommes en pleine cyberguerre»

Les cyberattaques se multiplient à l'échelle mondiale. La Suisse n'y échappe pas et elle manque de spécialistes pour se défendre. De quoi parle-t-on? L'experte en cybersécurité Lennig Pedron nous aide à comprendre.

Les attaques informatiques d’ampleur internationale se multiplient, comment l'expliquer?Nous sommes de plus en plus connectés à internet. Du coup, les cyberattaques augmentent. Pour mieux comprendre, imaginez une civilisation où chacun construit sa propre maison. Plus il y a d'êtres humains, plus il y a de maisons. Dès lors, des voleurs ou des saboteurs peuvent par exemple entrer par effraction dans les bâtisses les moins bien sécurisées. C'est de ce phénomène-là dont on parle.

Concrètement, à …

Lire l’article
Link zum Artikel