DE | FR
Franco Pugliese, restaurant, Bex

Fondateur de la Vida Loca à Bex, Franco Pugliese salue l'aide financière des autorités helvétiques. Image: DR

Un restaurateur remercie le Conseil fédéral (et c'est sincère)

Patron de deux établissements à Bex (VD) et à Troistorrents (VS), l'Italo-Valaisan Franco Pugliese a signé une lettre ouverte aux autorités helvétiques pour les remercier de leur aide. Un discours qui détonne au milieu des coups de gueule actuels.



Pourquoi dire merci au Conseil fédéral?
Parce que c'est la réalité. Le problème de cette pandémie, c'est que tout le monde gueule pour ouvrir. Mais il ne faut pas manifester pour ouvrir, il faut manifester pour savoir qui va payer. On voit que ce virus est contagieux et qu'à chaque fois qu'on ouvre nos restaurants, les chiffres montent. Alors, d'accord, fermez les établissements mais compensez financièrement. Quand je compare avec ma sœur, qui a des commerces en Italie, ici, le Conseil fédéral a très bien réagi, ils ont tenu parole, donc je leur dis merci.

À vous entendre, on pourrait croire que cette année de pandémie a été facile pour vous...
Non, cela n'a pas été facile, c'était à se taper la tête contre les murs. Comme je le dis dans ma lettre, on a posé le genou à terre. C'était angoissant parce qu'on ne savait pas ce qu'il allait se passer, quand est-ce qu'on allait être payés. Le plus dur, cela a été de survivre jusqu'au moment de recevoir les aides. Mais on a enfin reçu l'argent la semaine passée, alors on respire. Au final, j'arrive à un bilan financier nul.

Vos confrères ne semblent pas avoir le même point de vue que vous. Comment l'expliquez-vous?
Mon sentiment, c'est que si vous trichez en temps normal, avec des choses faites «au noir», c'est sûr que dans une situation pareille, quand vous donnez vos comptes vous n'allez pas recevoir ce que vous espérez. Mais si vous avez une société qui tourne normalement, les autorités ont fait des calculs pour que ce soit une opération 0. C'est mathématique. Après, c'est vrai que les gros ont pu serrer les fesses, en sachant que l'aide allait venir. Pour ceux qui avaient juste la tête hors de l'eau avant la pandémie, c'est plus dur. C'est peut-être aussi pour ça qu'ils ont gueulé.

Pour remercier nos Sept Sages, vous les invitez à manger quand vous pourrez rouvrir?
S'ils se pointent à Bex, il n'y a pas de problème, c'est ma tournée (rires).

La lettre ouverte de Franco Pugliese au Conseil fédéral et aux autorités

Lettre, Restaurant, Covid, Bex, Vida Loca

Image: DR

Pour vous donner de l'espoir, le Royaume-Uni rouvre ses terrasses

1 / 10
Le Royaume-Uni rouvre ses commerces et ses terrasses
source: epa / andy rain
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Litige aux Etats-Unis: Swiss Life va payer 69 millions de francs

Quatre filiales de l’assureur-vie suisse ont été rendues coupables d’avoir aidé des contribuables américains à dissimuler plus de 1,5 milliard de dollars du fisc des Etats-Unis.

L'assureur-vie Swiss Life a conclu un accord avec les autorités américaines dans le cadre d'une affaire d'aide à l'évasion fiscale et va payer 77,3 millions de dollars au Trésor américain (69,5 milliards de francs).

La justice américaine a estimé que plusieurs filiales de Swiss Life s'étaient rendues coupables d'avoir aidé des contribuables américains à dissimuler plus de 1.5 milliard de dollars (1.4 milliard de francs) d'assurance-vie au fisc des Etats-Unis (Internal Revenue Service, IRS), …

Lire l’article
Link zum Artikel