DE | FR
Max Woosey a campé dans le jardin arrière de sa maison pour soutenir les recherches contre le cancer. Watson

Max Woosey posant devant sa tente le 5 janvier 2021 après presque un an de camping nocturne. Image: Instagram

A 11 ans, il dort un an dans son jardin et récolte plus de 500 000 francs

Dimanche soir marquera la dernière nuit de Max Woosey passée dans la tente de son jardin. Une initiative que le jeune Anglais a lancée le 28 mars 2020 afin de collecter des fonds pour la recherche contre le cancer.



«Promets-moi que tu vas vivre une aventure dans cette tente». Tels ont été les derniers mots du voisin de Max, Rick Abbot, décédé en février 2020 à l'âge de 74 ans des suites d'un cancer.

Un mois plus tard, l'enfant vivant dans un petit village de Devon honorait cette volonté en aménageant dans son propre jardin une tente offerte par le défunt. Alors âgé de 10 ans, Max Woosey se donne comme défi d'y dormir tous les soirs. Cette initiative qu'il nomme «Just Giving» («juste donner») a alors pour but de collecter des fonds pour North Devon Hospice, une organisation caritative s'occupant de personnes atteintes de cancer et qui a notamment accompagné Rick Abbot.

Ampleur nationale

L'information fait très rapidement le tour de l'Angleterre. En quelques mois, plusieurs médias relaient le quotidien du jeune garçon qui maintient ses nuits à l'extérieur même en période de pluie. La situation de Max Woosey crée l'émoi chez de nombreux habitants qui lui font don de nombreux matériaux de camping.

«Nous ne pensions pas que c'était une bonne idée, mais il a persévéré et le fait que tout cela ait été dirigé par lui, et non par nous, est incroyable»

Rachael Woosey, la mère de Max

Des célébrités telles que Bear Grylls, tête de gondole de la version originale de l'émission «Cauchemar en cuisine» finissent même par prendre part au projet en encourageant le jeune garçon sur les réseaux sociaux.

Un nouveau challenge

365 nuits plus tard, Max Woosey aurait réussi à récolter près de 440 000 livres sterling, soit l'équivalent de 560 000 francs. L'intégralité du montant sera versé au North Devon Hospice dont les événements de collecte de fonds pour la recherche contre le cancer se sont vus annulés par la pandémie de Covid-19.

Cette semaine, l'enfant âgé de 11 ans a appelé à un mouvement mondial. En lançant sur Facebook le «Max's Big Camp Out», il encourage les enfants du monde entier à passer la nuit de samedi 27 mars 2021 dans une tente au cœur de leur jardin ou leur maison. Ce afin de célébrer la collecte de fonds, mais aussi la dernière nuit de Max sous les étoiles. Une centaine de personnes ont répondu présent.

(mndl)

Une autre info insolite du côté des Britanniques

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un dealer britannique se fait arrêter à cause d'un fromage

Un fromage, une photo et des empreintes auront suffi à déchoir Carl Stewart. Le Britannique a été condamné à 13 ans de prison.

Votre amour pour le fromage peut vous trahir. Surtout si vous vendez de la drogue. Sans le savoir, un trafiquant au Royaume-Uni s’est livré à la police de Liverpool après avoir partagé une photographie de son fromage préféré tenu entre ses mains.

L’homme avait envoyé l’image dans une application de messagerie cryptée utilisée majoritairement par les trafiquants de drogue. Les forces de l’ordre britanniques, qui avaient secrètement infiltré l’application, ont pu analyser les …

Lire l’article
Link zum Artikel