DE | FR

Saisie «historique» d'explosifs à Copenhague

epa09045804 A police offcer stands guard in front of the court in Holbaek, Denmark, 02 March 2021, as the custody of seven people suspected of planning one or more terrorist attacks in Denmark or Germany expires. They were arrested along with six others in a large-scale operation in Holbaek, among other places. EPA/Mads Claus Rasmussen DENMARK OUT

Image: EPA RITZAU SCANPIX

La police danoise a mis la main sur plus de 200 kilogrammes d'explosifs, un record pour le royaume nordique.



Une saisie record. Deux hommes ont été arrêtés. Dimanche, les forces de l'ordre ont mis la main sur 206,4 kg d'explosifs, dont la nature exacte n'a pas été dévoilée. L’opération a eu lieu dans un hangar d'une zone résidentielle dans le sud de Copenhague.

«Il y a des indications que cela pourrait provenir de Suède, mais c'est quelque chose que nous sommes en train d'éclaircir», a ajouté le responsable à l'agence de presse locale Ritzau. Aucune éventuelle cible n'a pour l'heure été rendue publique.

Les deux hommes arrêtés, âgés de 21 et 54 ans et dont l'identité n'a pas été révélée, sont soupçonnés de possession d'explosifs «dans des circonstances particulièrement aggravantes». Ils nient les faits. (ats)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel

Quel skieur es-tu ?

Link zum Artikel

Les gouvernements vont-ils devoir payer pour leur insouciance climatique?

Link zum Artikel

«Les notes vocales, c'est un truc d'égoïste»

Link zum Artikel

Sortir de nos canapés a fait du mal à Netflix

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Svetlana Tikhanovskaïa: «Bien sûr, je crains pour ma vie, mais c'est mon destin»

La dirigeante en exil de l'opposition démocratique de Biélorussie est en Suisse, invitée du FIFDH avant Berne mardi, où elle ne sera pas reçue par le Conseil fédéral. Interview sur fond de répression féroce à Minsk.

Où en est la révolution en Biélorussie ? On a l'impression que, sept mois après le début du mouvement suite à l'élection truquée du 9 août 2020, la vague de contestation s'éteint au fur et à mesure que la répression du dictateur Loukachenko s'accentue.Svetlana Tikhanovskaïa: Le régime a jeté des milliers de personnes en prison, dans l'arbitraire le plus absolu. Je vais vous donner une anecdote. Vous savez ce que font les gens, quand ils sortent de chez eux le matin ? Ils emportent …

Lire l’article
Link zum Artikel