DE | FR

Un homme arrêté pour avoir attaqué des passants au hasard à Vancouver

Les motivations de l'assaillant de Vancouver n'ont pas encore été précisées.

Le motif de l'attaque demeure inconnu. Image: sda

Un homme de 28 ans, soupçonné d'être l'auteur de l'attaque à l'arme blanche qui a fait un mort et six blessés, samedi à Vancouver, a été arrêté. Ses éventuels liens avec les victimes demeurent à préciser.



Le suspect a subi une intervention chirurgicale suite à des blessures qu'il s'est infligées et demeure incarcéré. La police n'a fourni aucune indication sur les motivations de l'attaque. La femme qui a perdu la vie dans l'attaque, âgée d'une vingtaine d'années, n'a pas été identifiée.

Au hasard

Samedi, en début d'après-midi, un quartier tranquille de Vancouver-Nord avait été le théâtre d'une soudaine flambée de violence. Un homme armé d'un couteau avait poignardé plusieurs personnes, au hasard selon certains témoins, à l'intérieur et à proximité de la bibliothèque municipale.

Il avait été rapidement interpellé par les policiers de la gendarmerie royale du Canada (GRC), après s'être apparemment poignardé à la jambe et écroulé au sol.

Six personnes avaient subi des blessures à l'arme blanche d'une gravité variable et avaient été transportées à l'hôpital pour des soins d'urgence. (ats)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Un tiers des Britanniques évite les contacts sociaux: et vous?

Selon un sondage gouvernemental, un tiers des Britannique choisit de rester chez soi, plutôt que de voir du monde, malgré les assouplissements des restrictions.

Alors que les restrictions s’envolent à mesure que la vaccination avance, en Grande-Bretagne, les citoyens ne se précipitent pas tous sur les terrasses. Même si les jeunes sont les plus avides de liens sociaux, il semblerait qu’une bonne partie de la population apprécie l’auto-confinement. Par envie ou par peur du virus? Ca, l’étude gouvernementale relayée par l’Evening Standard ne le dit pas...

15% des 18-24 évitent le contact social, contre 32% des 25-49 ans et 42% des 50-64 ans. A noter que …

Lire l’article
Link zum Artikel