DE | FR
Un tiers des rescapés du Covid souffre de

Image: shutterstock

Un tiers des rescapés du Covid souffrent de «maladies cérébrales»

Une personne sur trois qui a surmonté le Covid-19 a eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques dans les six mois suivant l'infection. C'est ce qu'indique la plus grosse étude à ce jour sur le bilan mental d'anciens malades du Covid.



Les dossiers électroniques de santé de 236 379 patients atteints de Covid-19, principalement aux États-Unis, ont permis de faire la lumière sur ce sujet sensible. Parmi eux, 34% ont eu un diagnostic de maladie neurologique ou psychiatrique six mois après l'infection. Plus précisément, de l'anxiété (17%) et des troubles de l'humeur (14%) qui étaient les diagnostics les plus fréquents, selon l'étude, parue mardi dans le journal spécialisé The Lancet Psychiatry.

L'incidence des atteintes neurologiques telles que les hémorragies cérébrales (0.6%), les accidents vasculaires cérébraux (2.1%) ou la démence (0.7%) était quant à elle globalement plus faible, mais 44% plus élevée que chez les patients atteints d'une grippe et également 16% plus élevée que chez ceux souffrant d'infections respiratoires.

Le Covid-19, une «maladie du cerveau»?

Maxime Taquet, le professeur de l'Université d'Oxford, co-auteur de l'étude, explique que les risques d'une infection au Covid-19 ne couvrent pas tout le spectre des maladies neurologiques. Pour cause, «seuls deux résultats négatifs étaient liés au Parkinsonisme et au syndrome de Guillain-Barré».

En revanche, comme l'explique le professeur Paul Harrison, auteur principal de l'étude, l'effet de la plupart de ces «maladies du cerveau» peut être tout aussi «considérable», notamment pour les systèmes de santé. Ce, en raison de l'ampleur de la pandémie. D'autant que beaucoup de ces troubles sont «chroniques», argue-t-il, plaidant pour doter de ressources les systèmes de santé «pour faire face aux besoins».

«Le stress psychologique, les séjours plus longs à l'hôpital et les caractéristiques de la maladie elle-même peuvent jouer un rôle dans ces troubles»

Maxime Taquet, professeur de l'Université d'Oxford, co-auteur de l'étude sur CNN

Le fardeau à long terme du Covid-19

Le risque de développer des troubles à long terme est accru chez les patients hospitalisés pour Covid-19 sévère. Ainsi, près de la moitié de ces derniers (46%) ont eu un diagnostic de troubles neurologiques ou psychiatriques.

Près de 7% des patients qui avaient été en réanimation ont fait un AVC ultérieur, 2,7% une hémorragie cérébrale et près de 2% ont développé une démence, contre respectivement 1,3%, 0,3% et 0,4% de ceux non hospitalisés.

Les personnes étudiées ont probablement été plus gravement touchées que dans la population générale, notent, toutefois, les auteurs en évoquant celles, nombreuses, qui ne vont pas consulter pour des symptômes légers ou inexistants. (ats/mndl)

Une autre enquête datant de mars allait déjà dans le sens de cette étude

En Suisse, les autotests Covid sont enfin disponibles. On en a essayé un, en vidéo, pour vous

Vidéo: watson

Sinon, dans l'Arkansas il y a eu une manifestation en soutien aux personnes transgenres

1 / 8
Transgenres
source: shutterstock / shutterstock
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Covid-19»

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'Etat dépense des milliards pour lutter contre le Covid-19. Qui va payer pour ça?

Link zum Artikel

L'immunité Covid-19 existe-t-elle? Qui contrôle les autotests?

Link zum Artikel

Entre passeport vaccinal et confinement, le Covid dans le monde

Link zum Artikel

Les vaccins, efficaces ou non? Et le masque, c'est pour la vie? On fait le point

Link zum Artikel

Pour l'OFSP, l'attestation de vaccination doit devenir un certificat Covid-19

Link zum Artikel

L'Union européenne va limiter les exportations de vaccins

Link zum Artikel

Et vogue la troisième vague

Link zum Artikel

Le passeport vaccinal pour l'Europe (Suisse comprise), c'est quoi?

Link zum Artikel

Et si vous nous racontiez votre première année Covid?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'Inde dépasse les 4000 morts en un jour et n'a pas atteint le pic épidémique

Le pays aux 1,3 milliard d'habitants bat des records de décès et de contamination et redoute que le pire soit encore devant.

4197 nouveaux décès portent le bilan total de l'Inde et ses 1,3 milliard d'habitants à 238 270 morts du Covid depuis le début de la pandémie. En une journée, le pays a comptabilisé 401 078 cas de Covid-19 soit un bilan total de près de 21,9 millions a rapporté le gouvernement.

En dépit de l'aide internationale, des patients continuent de mourir aux portes d'hôpitaux submergés. Et, selon les spécialistes, le pire est encore à venir, avec un pic épidémique attendu d'ici à plusieurs semaines.

Le …

Lire l’article
Link zum Artikel