DE | FR

Ça y est, l'hélico de la Nasa devrait voler sur Mars ce lundi

Mars

Image: Shutterstock/Keystone

C'est le grand jour: si tout se passe bien, l'hélico de la Nasa devrait effectuer son premier vol ce lundi. Initialement prévu il y a une semaine, cet événement historique avait été reporté à cause d'un problème technique.



Il s'agit du tout premier vol d'un engin motorisé sur une autre planète. Le très attendu voyage de l'hélicoptère Ingenuity devrait finalement avoir lieu ce lundi vers 10h15.

La semaine passée, le voyage d'Ingenuity avait été reporté de plusieurs jour, à cause d'un problème technique apparu lors du test des rotors. La Nasa avait précisé que l'hélicoptère était «sain et sauf» et qu'il avait envoyé des informations à la Terre.

Jusqu'à cinq vols

Le premier vol durera 30 secondes en tout, et l'hélicoptère s'élèvera seulement à la verticale avant de faire du sur-place.

Nous allons décoller, nous élever jusqu'à trois mètres de hauteur, nous allons pivoter dans la direction du rover, prendre une photo, puis nous allons redescendre

Tim Canham, responsable des opérations pour Ingenuity.

La Nasa prévoit jusqu'à cinq vols, de difficulté croissante, sur une période d'un mois. Avant de décoller, un dernier test des hélices doit encore être réalisé, cette fois «à pleine vitesse».

Quelles chances de réussite?

Il s'agit d'une expérience à «haut risque», mais avec une «grande récompense» à la clé en cas de succès, a expliqué MiMi Aung, cheffe de projet pour l'hélicoptère au Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la Nasa. Et d'ajouter: «La seule incertitude reste l'environnement de Mars», notamment «les vents».

Au moment venu, on pourra suivre cet événement en direct sur YouTube ou sur le site de l'agence spatiale. (hkr/asi/ats)

Engin ultra-léger

S'élever dans l'air martien est un défi, car il est d'une densité équivalente à seulement 1% celle de l'atmosphère terrestre. Même si la gravité y est moindre que sur Terre, les équipes de la Nasa ont dû développer un engin ultra-léger (1.8 kg), et les hélices tourneront bien plus vite qu'un hélicoptère standard.

Le premier vol de l'hélicoptère Ingenuity

1 / 11
Le premier vol de l'hélicoptère Ingenuity
source: sda / nasa/jpl-caltech/msss / handout
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Pour la Nasa, la température de la planète est bien trop élevée

La quantité de chaleur contenue par la Terre a plus que doublé depuis 2005. L'agence spatiale américaine tire la sonnette d'alarme.

Les scientifiques de la Nasa s'inquiètent de la rapidité à laquelle la planète se réchauffe, car cela contribue au réchauffement des océans, de l'air et de la terre:

A l'aide de données satellites, les scientifiques ont réussi à mesurer le déséquilibre de l'énergie de la planète:

Si la quantité absorbée est plus élevée, la Terre est la grande perdante. En 2005, il y avait environ un demi-watt d'énergie par mètre carré de soleil. En 2019, c'est un watt entier.

L'équipe de la Nasa va continuer ses …

Lire l’article
Link zum Artikel