DE | FR

L'Etat de New York légalise la weed

FILE

Image: sda

Le gouverneur de l'Etat de New York a signé mercredi une loi adoptée dans la nuit légalisant la marijuana à usage récréatif. New York rejoint ainsi 14 autres Etats américains où un adulte peut fumer un joint sans être inquiété par la police.



Désormais, un adulte peut fumer un joint sans être inquiété par la police, à New York. Cette loi, adoptée grâce aux majorités démocrates dans les deux chambres du Parlement de cet Etat se veut un modèle de justice sociale.

Elle prévoit en effet de distribuer une partie des revenus des ventes (environ 350 millions de dollars par an) aux communautés à forte population noire et latino. Les plus touchées par la répression de la consommation de cannabis.

La loi prévoit aussi de purger systématiquement les casiers judiciaires des personnes qui avaient été condamnées pour consommation de marijuana.

«Pendant trop longtemps, l'interdiction du cannabis a ciblé de manière disproportionnée les personnes de couleur en leur infligeant de lourdes peines de prison»

Le gouverneur Andrew Cuomo

Tous les décrets d'application devraient être en place et les premiers dispensaires ouverts d' ici 2020. La loi permettra aux adultes de 21 ans et plus d'acheter du cannabis et de cultiver chez eux des plantes pour leur consommation personnelle.

La loi supprime également les sanctions pour la possession de trois onces de la drogue (85 grammes), nouvelle limite de possession personnelle. Et le programme qui permettait la distribution de marijuana à des fins médicales sera étendu.

Si la loi new-yorkaise a été applaudie par de nombreux élus démocrates, les élus républicains s'y sont globalement opposés. Certains, y compris la Parent Teacher Association de l'Etat de New York, puissante association d'enseignants et parents, craignent que la loi ne facilite l'accès des enfants et adolescents au cannabis.

D'autres s'inquiètent d'une augmentation des accidents de la route: si la loi interdit de conduire sous l'influence du cannabis, le test qui permettra un contrôle fiable, sur le modèle de l'alcootest, n'existe pas encore, même si les recherches devraient s'accélérer. (ats/ga)

Cela pourrait aussi vous intéresser:

Bill Gates aurait quitté Microsoft à cause d'une liaison avec une employée

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

19 animaux qui prouvent que l'Australie est un pays flippant

Link zum Artikel

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

Le ou la Covid: connaissez-vous ces autres mots qui changent de sexe?

Link zum Artikel

«Ton mariage, c'était sympa... mais sans plus»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Les jeunes ne pourront plus se droguer au sirop pour la toux

Les antitussifs contiennent de la codéine et de la dihydrocodéine ou du dextrométhorphane. Ces principes actifs sont considérés comme des substances psychoactives.

Des sirops antitussifs contenant de la codéine ou de la dextrométhorphane ne peuvent être délivrés que sur ordonnance d'un médecin en raison de leurs effets psychoactifs. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a pris cette décision dans deux arrêts pilotes.

Selon Swissmedic, les deux préparations sont utilisées comme drogues récréatives, en particulier par les adolescents et les jeunes adultes.

Le TAF a examiné la reclassification de ces substances et les a placés dans la catégorie «remise …

Lire l’article
Link zum Artikel