DE | FR

Une transgenre rejoint le gouvernement américain, une première

FILE - In this Feb. 25, 2021, file photo, Rachel Levine, nominated to be an assistant secretary at the Department of Health and Human Services, testifies before the Senate Health, Education, Labor, and Pensions committee on Capitol Hill in Washington. Voting mostly along party lines, the U.S. Senate on March 24, confirmed Levine to be assistant secretary of health. She becomes the first openly transgender federal official to win Senate confirmation. (Caroline Brehman/Pool via AP, File)

Rachel Levine est devenue la première Américaine ouvertement transgenre à être confirmée par le Sénat. Image: sda

Le Sénat américain a confirmé mercredi, par une courte majorité, Rachel Levine, une pédiatre transgenre, au poste de ministre adjointe de la santé. La Maison-Blanche a salué une première «historique».



Professeure d'université en pédiatrie et psychiatrie, Rachel Levine, 63 ans, était, jusqu'en janvier, directrice de la santé dans l'Etat de Pennsylvanie. Elle était notamment chargée de la lutte contre le Covid-19. Elle est, désormais, ministre adjointe de la santé.

Rachel Levine a été confirmée par 52 voix contre 48 au Sénat. Seules deux sénatrices républicaines s'étant ralliées aux 50 élus du camp démocrate pour approuver sa nomination.

«La dr. Levine devient la première Américaine ouvertement transgenre à être confirmée par le Sénat, un tournant décisif dans l’histoire des États-Unis», a tweeté un responsable de la communication de la Maison-Blanche. matt hill

Contraste

Les associations de défense des personnes LGBT ont applaudi à l'annonce de cette confirmation. Son arrivée dans le gouvernement du président américain Joe Biden marque un contraste net avec les mesures jugées discriminatoires envers les personnes transgenres de Donald Trump.

A propos de du docteur Levine, Joe Biden avait déclaré, en janvier lors de sa nomination qu'elle possédait:

«Une expertise cruciale dont nous avons besoin pour guider les gens à travers cette pandémie»

Joe Biden, président américain

Lors de son discours de victoire à la présidentielle de novembre, Joe Biden avait été le premier président élu américain à inclure les personnes transgenres dans ses remerciements. (ats)

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

En Floride, on veut légaliser les contrôles génitaux des écolières trans

Le parti républicain de l'Etat de Floride demande à ce que le sexe d'une étudiante puisse être «inspecté» lors d'activités sportives scolaires. Ce, pour s'assurer que celle-ci n'est pas trans. Jugé transphobe, le projet de loi a créé une vague de colère.

«Nous avons donné tout ce que nous avions à donner», s'est exclamé avec désarroi le représentant de l'opposition Omari Hardy. Et manifestement, cela n'a pas suffi. Les républicains de la Chambre des représentants de l'Etat de Floride ont adopté mercredi un projet de loi assurant «l'équité dans le sport». Sauf que le texte a attisé la critique puisque s'il est adopté par le Sénat floridien, il pourrait interdire aux athlètes transgenres de jouer dans des équipes sportives scolaires féminines.

Aujourd'hui, …

Lire l’article
Link zum Artikel