DE | FR

Joe Biden laisse entendre la reconnaissance du génocide arménien

epaselect epa09148562 US President Joe Biden makes remarks after former Minneapolis Police Department Police Officer Derek Chauvin was found guilty on all counts in the death of George Floyd, at the White House in Washington, DC, USA, 20 April 2021.  EPA/Doug Mills / POOL

Image: sda

Le président des Etats-Unis pourrait faire cette annonce dans deux jours. Il serait le premier chef d'Etat américain à le faire.



Au risque d'une détérioration des relations avec la Turquie, Joe Biden s’apprêterait à reconnaitre ce massacre de plus de 1,5 millions de personnes en 1915. Le président américain devrait faire cette annonce le 24 avril, date marquant le début des massacres d'Arméniens par l'Empire ottoman, indiquent le New York Times et le Wall Street Journal.

Le génocide arménien est reconnu par une trentaine de pays et la communauté des historiens. Tués pendant la Première Guerre mondiale par les troupes de l'Empire ottoman, alors allié à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie, Ankara refuse l'utilisation du terme «génocide».

La nouvelle que sous le président Biden les États-Unis reconnaîtront formellement le génocide arménien est un pas en avant vers le «Never Again» («plus jamais»). bill kristol

La Turquie récuse toute velléité d'extermination, évoquant des massacres réciproques sur fond de guerre civile et de famine ayant fait des centaines de milliers de morts dans les deux camps.

«Une des pires atrocités de masse du XXe siècle»

Donald Trump, durant son mandat

Le Congrès américain avait reconnu le génocide arménien en décembre 2019 lors d'un vote symbolique. Le texte avait été défendu par des sénateurs des deux bords mais avait été bloqué à plusieurs reprises par des alliés républicains de Donald Trump. Au début de son mandat, ce dernier avait qualifié le massacre des Arméniens en 1915 comme «une des pires atrocités de masse du XXe siècle», se gardant d'employer le terme de «génocide». (ga)

Affaire Floyd: le soulagement aux Etats-Unis, en images

1 / 12
Affaire Floyd: le soulagement aux Etats-Unis, en images
source: sda / craig lassig
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

L'activiste chinoise Howey Ou fait une grève de la faim à Lausanne pour protester contre sa peine suite à l'évacuation de la ZAD du Mormont.

Plus d'articles concernant les Etats-unis

Les confidences du fils sulfureux de Joe Biden agitent les Américains

Link zum Artikel

Les Etats-unis évoquent un boycott des JO de Pékin

Link zum Artikel

Que penser des 65 premiers jours du Président Biden

Link zum Artikel

Un rapport de l'OMS sème le trouble entre la Chine et les USA

Link zum Artikel

Pourquoi il y a eu moins de nouveaux-nés américains

La croissance de la population américaine a nettement ralenti au cours de la dernière décennie. Explications.

Il y a eu nettement moins de nouveaux-nés aux Etats-Unis, entre 2010 et 2020, selon les données du dernier recensement américain, publiées lundi. Ce ralentissement de la croissance a été marqué, notamment, par le coup d'arrêt à l'immigration décidé par l'ex-président Donald Trump.

Les Etats-Unis comptaient 331 449 281 habitants au 1er avril 2020, soit 7,4% de plus qu'en 2010, a précisé le Bureau du recensement. Cette progression est nettement moindre que les +9,7% enregistrés pendant la …

Lire l’article
Link zum Artikel