DE | FR

L'état de santé d'Alexeï Navalny se détériore en prison

Alexei Navalny russe Russie prison Vladimir Poutine opposition santé

Image: Shutterstock

L'avocate de l'opposant russe Alexeï Navalny, qui purge actuellement une peine de deux ans et demi de prison, a tiré la sonnette d'alarme mercredi sur son état de santé.



L'état de santé du dissident russe, Alexeï Navalny, serait au plus bas, selon sa conseillère juridique. Elle avance également que l'opposant a pu voir un neurologue, mais ce dernier refuserait d'établir un diagnostic. Le spécialiste se contenterait de lui donner des cachets d'Ibuprofen, un médicament anti-inflammatoire.

L'avocate a ajouté qu'elle n'a pas pu avoir accès mercredi à son client, qui est détenu dans une colonie pénitentiaire de Pokrov, à 100 km à l'est de Moscou, réputée comme l'une des plus dures de Russie.

Une autre collaboratrice de l'opposant russe a dit être «extrêmement préoccupée» par la «détérioration rapide de son état de santé». «Nous pensons que la vie de Navalny est en danger et exigeons que l'accès soit donné à ses avocats», a-t-elle écrit sur Twitter:

Militant anticorruption et principal opposant au président Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, 44 ans, a survécu l'année dernière à un empoisonnement au Novitchok, agent innervant développé à l'époque soviétique à des fins militaires, qui l'avait plongé dans le coma.

Revenu en Russie en janvier dernier après une convalescence en Allemagne, il a été immédiatement arrêté et condamné dans une affaire de fraude datant de 2014, qu'il dénonce comme politiquement motivée. Il a comparé sa colonie pénitentiaire à un «camp de concentration». (ats)

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

En grève de la faim depuis fin mars, Navalny sera hospitalisé

L'opposant politique avait arrêté de s'alimenter le 31 mars pour protester contre ses mauvaises conditions de détention. Selon ses proches, il risque un arrêt cardiaque «d’une minute à l’autre».

Les autorités carcérales russes ont fini par céder. Lundi, elles ont décidé de transférer, vers un hôpital pour prisonniers, l'opposant russe Alexeï Navalny, en grève de la faim depuis environ trois semaines.

L'ambassadeur russe à Londres avait assuré dimanche que son pays n'allait pas laisser Navalny mourir en prison, tout en le qualifiant de «hooligan».

L'Union européenne (UE) avait réclamé l'hospitalisation de l'opposant russe. Le chef de la diplomatie de l'UE Josep Borrell avait qualifié …

Lire l’article
Link zum Artikel