DE | FR

Navalny pourrait avoir un arrêt cardiaque «d'une minute à l'autre»

epa09132856 Supporters of detained Russian opposition leader, Alexei Navalny stage a demonstration organized by the group

Image: EPA

Des médecins proches de l'opposant russe emprisonné Alexeï Navalny, malade et en grève de la faim, ont exigé samedi d'être autorisés à le voir immédiatement.



Le principal détracteur du Kremlin a arrêté de s'alimenter le 31 mars pour protester contre ses mauvaises conditions de détention, accusant l'administration pénitentiaire de lui refuser l'accès à un médecin et des médicaments alors qu'il souffre d'une double hernie discale selon ses avocats.

Le médecin personnel de l'opposant de 44 ans, Anastassia Vassilieva, et trois autres docteurs dont un cardiologue ont demandé un accès immédiat à M. Navalny, selon une lettre adressée aux services pénitentiaires russes et publiée samedi sur le compte Twitter de Mme Vassilieva. Ils affirment qu'il peut avoir un arrêt cardiaque «d'une minute à l'autre».

Le porte-parole de l'opposant, Kira Iarmych, a pour sa part cité sur Twitter le médecin Alexandre Poloupane, qui avait déjà soigné M. Navalny, disant que «c'est une indication totale d'hospitalisation. Si le traitement ne débute pas, il mourra dans les prochains jours».

Plus de 70 personnalités dont Jude Law, Vanessa Redgrave et Benedict Cumberbatch ont appelé dans une tribune publiée vendredi soir dans le journal français Le Monde à fournir à Alexeï Navalny les soins nécessaires. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Vladimir Poutine a signé pour deux mandats de plus

Le président russe Vladimir Poutine, âgé de 69 ans, vient de signer une loi lui permettant de diriger le pays jusqu'en 2036.

Alors qu'il aurait dû se retirer à la fin de son mandat actuel, en 2024, le président russe Vladimir Poutine pourra rester à la tête son pays jusqu'en 2036. Il vient de signer une loi, lui permettant d'effectuer deux mandats supplémentaires.

La limite de deux mandats consécutifs existera toujours, mais «cette restriction ne s'applique pas à ceux qui occupaient le poste de chef de l'Etat avant l'entrée en vigueur des amendements à la Constitution», dit le texte voté par les députés, …

Lire l’article
Link zum Artikel