DE | FR

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Bild

Image: Shutterstock

La Chine est sur le point d'alléger les restrictions d'entrée sur son territoire concernant les ressortissants de certains pays, dont les Etats-Unis, à condition qu'ils aient reçu un vaccin chinois... qu'ils n'ont pas.



Pour se prémunir d'un regain de l'épidémie de coronavirus, les frontières chinoises sont fermées à la majorité des étrangers depuis un an. La Chine, où le Covid-19 a fait son apparition fin 2019, a pour ainsi dire éradiqué depuis l'épidémie sur son territoire.

L'ambassade de Chine aux Etats-Unis a annoncé lundi dans un communiqué qu'elle allait commencer à traiter les demandes de visa des «candidats ayant reçu un vaccin chinois contre le Covid-19»... alors même qu'aucun produit chinois n'est encore disponible sur le territoire américain.

Cette reprise de la procédure s'applique aux visas de travail, voyages d'affaires et «raisons humanitaires» telles que les familles séparées. (ats/afp)

Plus d'articles «International»

L'Italie ordonne la vaccination à ses soignants

Link zum Artikel

Les témoins du meurtre de George Floyd racontent l'horreur

Link zum Artikel

Le Royaume-Uni semble s'être débarrassé de l'hésitation vaccinale

Link zum Artikel

L'Etat de New York légalise la weed

Link zum Artikel

En Biélorussie, l'opposition appelle à nouveau à manifester

Link zum Artikel

5 questions que pose le fameux passeport vaccinal

Link zum Artikel

L'homosexualité reste un «péché» pour le Vatican

Link zum Artikel

Le vaccin local sera nécessaire pour entrer en Chine

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

L'Europe met fin à la fuite de l'indépendantiste catalan Puigdemont

Link zum Artikel

Licenciements chez Swiss: «On s'y attendait»

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

L'Inde ferme ses réserves de tigres, suite à des cas dans des zoos

Le gouvernement indien a ordonné la fermeture temporaire de toutes ses réserves de tigres, auprès des touristes, suite à la découverte de cas d'infection dans des zoos à travers le pays.

Les autorités indiennes ont annoncé la mort, dans un zoo, d’une lionne d’Asie, ce mercredi. Le décès est attribué au virus. Cette information a provoqué un séisme au sein de l'agence nationale de la conservation du tigre, qui a immédiatement décidé de suspendre les visites touristiques de ses réserves.

Selon le WWF, le félin est en voie de disparition et il ne resterait que 4000 individus sur la terre. La majorité d'entre eux vivent dans ces réserves indiennes. Le pays comptant plus d'un …

Lire l’article
Link zum Artikel