DE | FR
arbitre de football

Image: Shutterstock

Les arbitres préparent les matchs de l'Euro comme des entraîneurs

Ils analysent les joueurs et les schémas tactiques des équipes grâce à une base de données fournies par l'UEFA. La même que celle utilisée par les sélectionneurs pour décortiquer le style de leurs adversaires.

Julien Caloz
Julien Caloz



Il y a quelques années encore, «cinq ou six» selon un ancien sifflet, des arbitres entraient sur le terrain avec une connaissance limitée des équipes qu'ils s'apprêtaient à diriger. «Je me souviens qu'en Europa League, on arrivait au stade, on faisait notre match et on repartait», rembobine notre interlocuteur, persuadé que l'expérience remplaçait alors n'importe quelle préparation théorique. «Les dix premières minutes servaient à comprendre à qui on avait affaire.»

19 arbitres à l'Euro 2020

L'UEFA a convoqué 19 arbitres (18 Européens dont aucun Suisse, et un Argentin) pour l'Euro 2020. 22 arbitres VAR les épauleront. Ces derniers suivront les matches dans deux grandes salles complètement équipées à Nyon. «L’arbitre VAR sera entouré de deux assistants, selon ArcInfo. L’un qui s’occupera de continuer à suivre le jeu lorsque le chef reverra une action litigieuse, l’autre chargé d’examiner uniquement les cas de hors-jeu.»

Mais le jeu s'est accéléré, les tactiques sont toujours plus travaillées, les mouvements savamment étudiés, si bien que les arbitres ne peuvent plus se permettre de pénétrer sur la pelouse sans être au bénéfice de connaissances pointues sur les joueurs et leur équipe.

L'UEFA le sait et a décidé de leur offrir ce qui se fait de mieux pour les préparer à l'Euro 2020. Les arbitres et leurs assistants ont ainsi tous accès à une plateforme, utilisée de longue date par les entraîneurs, sur laquelle ils peuvent visionner en différé la plupart des matches de la planète. Chaque vidéo est accompagnée d'une multitude de statistiques (coup-francs, corners, etc.) servant à se faire une idée du style de jeu des deux formations sur le terrain.

«Il y a une vraie progression en termes de professionnalisme, une volonté d'aller en profondeur dans l'analyse. Ces outils m'auraient été bien utiles durant ma carrière»

Sébastien Pache, ancien arbitre suisse

Mais ce n'est pas tout: l'UEFA met un analyste à disposition de ses arbitres avant chaque match. Ce pro des datas aura déjà tout appris des deux équipes et de leurs joueurs, et pourra ainsi renseigner précisément les hommes en noir sur ce qui les attend.

Pourquoi un arbitre doit-il être aussi bien renseigné?

Il est la seule personne sur le terrain qui ne doit pas obéir aux consignes tactiques d'un entraîneur. Pourquoi dès lors doit-il à ce point réviser les systèmes de jeu? «Pour savoir où regarder et ainsi anticiper», décrypte Stephan Studer, neuf ans de carrière au plus haut niveau. La préparation se fait en deux temps:

Bild

Studer et Grichting en 2014, chacun dans son rôle. Image: Keystone

Ces acquis se révèleront encore plus nécessaires dans cet Euro inédit à 24 équipes, où se mêleront des cultures du football et des styles de jeu forcément différents. «Même s'ils ont l'habitude de se confronter à d'autres footballs en Coupe d'Europe, les arbitres devront bûcher avant le début du tournoi, estime Ludovic Gremaud, dans les cartons pendant 17 saisons (dont trois en Super League). Ils pourront aussi consulter les statistiques des joueurs en club. Car le tempérament des footballeurs n'est pas bien différent en sélection.»

Les connaissances peuvent-elles biaiser le jugement des arbitres?

On imagine qu'un arbitre pourrait inconsciemment se montrer plus sévère à l'égard d'un footballeur réputé pour sa «dureté excessive», comme en dit en hockey. «Il est vrai que le fait de ne pas bien connaître les joueurs permet de ne pas opérer de distinctions entre les individus, relève Sébastien Pache. C'est ce à quoi s'attache un arbitre, mais il est humain.» Stephan Studer ne croit pas pour autant que les connaissances altèrent le jugement. «C'est même le contraire. Les informations que nous avons acquises préalablement servent à renforcer notre jugement, basé ensuite sur des faits. Le préjugé, lui, se fonde sur du non-fait.»

Bild

Gremaud et Gelabert en 2011, les yeux dans les yeux. Image: Keystone

Ludovic Gremaud rappelle qu'il faut «trier l'info avant chaque match. Elles ne sont pas toutes bonnes à prendre.» Mais il estime lui aussi qu'un bagage de connaissances sur les footballeurs est nécessaire. «Si on s'aperçoit qu'un joueur était chaud lors du dernier match, on peut anticiper ce genre de scénario en se demandant: qu'est-ce que je peux faire pour ne pas tomber dans cette situation? Dans tous les cas, les arbitres sélectionnés pour un Euro 2020 ou un Mondial sont les meilleurs du monde. Ils savent faire la part des choses.»

Un match que les arbitres ont beaucoup préparé:

➡️ Stephan Studer: «J'avais pas mal potassé pour Tottenham-Shamrock Rovers en Europa League il y a neuf ans. J'avais analysé des images du jeu irlandais, que je connaissais moins que celui de la Premier League

➡️ Sébastien Pache: «Je me souviens de mon premier match à Bâle, en 2014. Le FCB recevait Zurich cinq jours avant la finale de Coupe entre les deux équipes. Le contexte était particulier et il fallait en tenir compte: je ne savais pas quelles équipes seraient alignées, quels messages seraient passés avant la finale. J'avais étudié les deux équipes et beaucoup lu la presse, consulté les articles d'avant-match, les interviews, afin de me faire une idée de l'environnement de la partie. Mais en fin de compte, très honnêtement, je n'avais pas été bon ce jour-là (réd: il en sourit aujourd'hui). Peut-être en raison de la pression, ou de mon inexpérience.»

Bild

Pache lors de son baptême au Parc Saint-Jacques. Image: Keystone

➡️ Ludovic Gremaud: «J'avais cherché beaucoup d'infos avant Thoune-GC, mon premier match en Super League. Je voulais comprendre le système de jeu, les joueurs clés des deux équipes. J'avais aussi demandé des renseignements auprès des collègues.»

Plus d'articles sur le sport

Qui pour remplacer Vladimir Petkovic? Portrait du successeur idéal

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Encore quelques surdoués de l'Euro

1 / 7
Encore quelques surdoués de l'Euro
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Et toi, tu pèses combien en CO2?

Plus d'articles sur le sport

Pourquoi la Suisse est l'une des meilleures nations sportives au monde

Link zum Artikel

Cinq choses à savoir sur la paire Heidrich/Vergé-Dépré avant leur match

Link zum Artikel

«Après l'euthanasie de Jet Set, mes collègues m'ont soutenu moralement»

Link zum Artikel

Lea Sprunger: «Quand je suis stressée, je fais le ménage»

Link zum Artikel

Pourquoi Belinda Bencic est si spéciale

Link zum Artikel

En sport, le trac est devenu officiellement un problème de santé

Link zum Artikel

Elle sourit comme Boucle d'or et toise comme Catherine Tramell

Link zum Artikel

Jérémy Desplanches: «Je pourrais dormir quinze heures par jour»

Link zum Artikel

A Tokyo, des gamines en or qui interrogent

Link zum Artikel

«Certaines arrêtent leur carrière pour ne pas devoir porter le bikini»

Link zum Artikel

Inarrêtable, ce robot entre dans l'histoire du basket

Link zum Artikel

Foirer un rencard à cause d'une balle en pleine face, c'est possible!

Link zum Artikel

Mais pourquoi diable les gagnants de la NBA portent des masques de ski?

Link zum Artikel

«Si le mec m'attaque chez moi, je ne pourrai rien faire»

Link zum Artikel

Prochaine étape au FC Sion: La reconnaissance faciale

Link zum Artikel

Même en fin de piste, les stars du foot sont utiles aux clubs suisses

Link zum Artikel

Implorer le pardon, une mode chez les footballeurs

Link zum Artikel

Il n'y a jamais eu aussi peu de fautes. Les joueurs sont-ils devenus sages?

Link zum Artikel

Novak Djokovic: «Je suis le meilleur»

Link zum Artikel

L'Euro a puni les égoïstes, sa finale les rendra ringards

présenté parMarkenlogo
Link zum Artikel

«Face à Jordi Alba, Chiellini a été très intelligent»

Link zum Artikel

Pas retenu pour les JO, un Vaudois crie à l'injustice

Link zum Artikel

Antognoni est formel: «L'Italie ne joue pas comme d'habitude»

Link zum Artikel

Le tiki-taka, onomatopée encore au top

Link zum Artikel

«Les foules de supporters sont essentiellement positives»

Link zum Artikel

Est-ce qu’un attaquant qui ne touche aucun ballon a l’impression de faire de la course à pied?

Link zum Artikel

«Sur un match, tout est possible», vraiment?

Link zum Artikel

Pourquoi taille-t-on autant de costards à Vladimir Petkovic?

Link zum Artikel

Carton rouge sur Freuler: «Je trouve la décision très sévère»

Link zum Artikel

François Moubandje après Suisse-Espagne: «J'ai envie de pleurer»

Link zum Artikel

L'Espagne a retrouvé son jeu et sa joie. Elle rappelle quelqu'un

Link zum Artikel

Pourquoi glisse-t-on aussi souvent sur le gazon maudit de Wimbledon?

Link zum Artikel

Quelle image culte de ce France-Suisse garderez-vous en mémoire?

Link zum Artikel

Mbappé le surdoué pourra-t-il se relever de son cuisant échec?

Link zum Artikel

Les Français sont certains de nous mettre une raclée

Link zum Artikel

Quand la France était nulle et se chamaillait en Suisse

Link zum Artikel

5 bonnes raisons de rester sans voix devant les hymnes nationaux

Link zum Artikel

Johan Djourou: «Je me suis presque demandé pourquoi tu vis»

Link zum Artikel

Mais d’où vient cet amour irrationnel des Portugais pour leur équipe?

Link zum Artikel

Le débat s'envenime: Djokovic est-il le plus grand?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Euro 2021

Angleterre-Danemark: L'UEFA enquête sur le laser au moment du penalty

Après la demi-finale entre l'Angleterre et le Danemark, l'UEFA lance une investigation sur le moment où le gardien danois a été visé par un laser.

Cette demi-finale entre l’Angleterre et le Danemark aura définitivement fait couler beaucoup d'encre. Dernier épisode en date: une procédure disciplinaire à l'encontre de la Fédération anglaise (FA), ouverte par l'UEFA. Et pour cause: Le gardien danois Kasper Schmeichel a été visé par un laser vert au moment du penalty du joueur anglais Harry Kane.

La procédure porte sur trois chefs d'accusation:

La FA pourrait se voir infliger une amende.

(ats / jch)

Lire l’article
Link zum Artikel