DE | FR

«Niveau inquiétant et inédit» de violences contre les centres d'asile

Etagenbetten und Schraenke in einem Schlafraum im Bundesasylzentrum (BAZ) Embrach, fotografiert am 31. August 2020. Das Bundesasylzentrum Embrach ist eines der Bundesasylzentren des Staatssekretariats fuer Migration (SEM) ohne Verfahrensfunktion (mit Warte- und Ausreisefunktion). In diesen Bundesasylzentren halten sich ueberwiegend Personen auf, deren Asylverfahren unter das Dublin-Abkommen faellt oder deren Asylgesuch abgelehnt wurde. (KEYSTONE/Christian Beutler)

Image: KEYSTONE

Les centres d'asile et leur personnel font toujours plus l'objet de menaces anonymes et d'attaques. Le SEM est inquiet face à ce niveau de violences inédit.



Une collaboratrice d'un centre d'asile et sa famille ont récemment été victimes d'actes criminels graves à Bâle et les dégâts matériels se montent à plusieurs millions de francs, indique mardi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM), qui précise que ces attaques, commises par des groupes anonymes, ont atteint «un niveau inquiétant jamais connu auparavant». Toutes les structures régionales sont concernées.

Des actes de vandalisme ont également été opérés dans les centres d'asile de Chevrilles (FR) et Kapellen (BE). Les dégâts matériels s'élèvent à deux millions de francs pour ces deux établissements. Les installations de sociétés privées travaillant pour le SEM ont aussi été la cible de plusieurs attaques à motivation politique.

Des groupes anonymes dénoncent la politique suisse d'asile «inhumaine» et qualifient de «camps de réfugiés» les centres d'asile, poursuit le SEM qui se dit cependant ouvert aux critiques constructives. Des mesures ont été prises pour protéger les installations des actes de vandalisme. Et le SEM de rappeler que les réparations sont faites aux frais du contribuable.

Le SEM souligne encore rester fidèle à son mandat et mener des procédures d'asile rapides et équitables. Une mission pour laquelle il dit bénéficier d'un large soutien de la population. (ats)

Un best of du street art à Brooklyn, en images, histoire de détendre l'atmosphère:

1 / 19
Un best of du street art à Brooklyn, en images
source: jah / watson / jah / watson
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles sur le thème «Suisse»

Le Conseil fédéral étudie un outil de contrôle des imams

Link zum Artikel

Les requérants d'asile seront davantage vidéosurveillés

Link zum Artikel

Personnaliser les affiches de l'OFSP? Oui, mais interdit d'écrire «Trump»!

Link zum Artikel

Voici comment les villes et les cantons romands agissent pour le climat

Link zum Artikel

Les requérants d'asile seront davantage vidéosurveillés

Des caméras supplémentaires seront installées à l'extérieur et à l'intérieur des centres d'asile fédéraux au cours des prochains mois. But: Prévenir et élucider les agressions.

Cette décision vise à prévenir la violence, a indiqué lundi le Secrétariat d'Etat aux migrations (SEM), mais pas uniquement. Les caméras pourraient aussi être utilisées pour élucider les agressions, en plus de leur effet préventif.

Le SEM se base sur les modifications de la loi sur les étrangers, entrées en vigueur le 1er avril 2020, selon lesquelles les enregistrements vidéo des centres peuvent être conservés pendant quatre mois et utilisés dans le cadre de procédures administratives ou …

Lire l’article
Link zum Artikel