DE | FR

Les mesures anti-Covid ont-elles été proportionnées?

Bild

Les mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid ont-elles été proportionnées? Une commission d'enquête va devoir se pencher sur la question.



Un comité nommé «Printemps2020» a remis, jeudi, au Parlement fédéral à Berne, une pétition munie de 55'000 signatures. Le texte demande la mise sur pied d'une commission d'enquête extraparlementaire pour évaluer le caractère proportionnel des mesures prises pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Cette pétition a été lancée il y a un an. Elle vient d'obtenir les signatures nécessaires pour peser sur l'échiquier politique suisse.

La pétition formule dix revendications qui portent entre autres sur les aspects:

...des mesures de lutte contre le coronavirus, explique Printemps2020, vendredi, dans un communiqué.

Les mesures anti-Covid ont-elles été proportionnées, selon vous?

Les pétitionnaires, emmenés par l'anthropologue de la santé genevois Jean-Dominique Michel, reprochent au Parlement de «manquer de transparence».

Depuis un an, le Parlement, le système judiciaire ainsi que la majorité des médias négligent leur rôle de contrôleur et de contre-pouvoir, poursuit le communiqué, «ainsi que de surveiller les agissements du Conseil fédéral et de la Task Force. Car le principe suivant s’applique: la charge de la preuve incombe au Conseil fédéral».

Polarisation des idées

Le caractère «unilatéral et absolu des informations et des modèles de santé véhiculés a favorisé la polarisation de notre société», estime Printemps2020. Une enquête minutieuse et indépendante constitue donc «la base d’un débat plus large dans l’opinion publique, où les avis et points de vue divergents peuvent davantage être pris en considération».

Dans sa pétition, le groupement indique notamment: «Il est compréhensible que le Conseil fédéral se soit retrouvé sous une grande pression politique, au début de la crise, liée à la panique mondiale, due au Covid-19. Nous ne comprenons cependant pas les raisons pour lesquelles les ordonnances d’urgence, tout comme les mesures imposées, ont été maintenues sur une si longue durée et sont encore partiellement en vigueur (18.6.2020).

«Une des questions fondamentales de l’analyse de la crise est de savoir si le Conseil fédéral disposait du droit légal d’introduire des ordonnances d’urgences d’une telle amplitude et si certaines de ses décisions ont porté atteinte à la Constitution fédérale.»

(ats)

Plus d'articles sur le Covid

L'Etat le plus vacciné du monde forcé à reconfiner suite à une flambée de cas

Link zum Artikel

L'OFSP promet le vaccin aux jeunes pour cet été

Link zum Artikel

Dispo fin juin, le certificat Covid de la Confédération sera «convivial»

Link zum Artikel

La situation du Covid en Inde en 4 points

Link zum Artikel

«La vaccination devrait se faire là où les jeunes se trouvent, à l'école ou l'uni»

Les adolescents sont réticents à l’égard de la vaccination contre le Covid. L’OFSP ne voit pas la nécessité d’agir, malgré le variant Delta. Les jeunes politiciens, de leur côté, appellent à l’action.

Le variant Delta du Covid a actuellement une cible facile: les enfants et les adolescents. Le taux de vaccination dans cette tranche d'âge est faible, avec un peu moins de 4% de protection totale jusqu'à présent. Parallèlement, le nouveau variant représente environ un tiers des infections. Pourtant, face à cette nouvelle situation, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) n'envisage pas de modifier sa stratégie et de créer des incitations ciblées à la vaccination, ont annoncé …

Lire l’article
Link zum Artikel