DE | FR
Bild

shutterstock

On connaît le ranking des cantons où les gamins redoublent le plus

L'Office fédéral de la statistique (OFS) a sorti jeudi une grande étude sur le redoublement en Suisse. On résume cela en cinq points.



Pour la première fois, l'Office fédéral de la statistique (OFS) a analysé les trajectoires éducatives de tous les élèves de 4 à 16 ans de l’école obligatoire dans l’ensemble de la Suisse.

Quels cantons sont champions du bonnet d'âne?

Suivant l'endroit où les enfants vivent, leurs taux de redoublement change. Bon, il n’y a que très peu de différences entre les zones urbaines et rurales, mais pas entre les régions linguistiques. Trêve de suspens, le podium:

  1. Les Romands (1,8%) des élèves.
  2. Les Suisses alémaniques et romanches (1,2%).
  3. Les Tessinois (0,9%).

Mais! Les trois régions linguistiques ne sont pas homogènes et on mesure d’importantes différences suivant les cantons, testez sur la carte interactive:

En plus, les taux de redoublement varient fortement entre les communes et entre les écoles de chaque canton. Ainsi, même dans les cantons où les élèves redoublent le plus souvent, on trouve des communes ou des écoles où les redoublements sont bas en comparaison suisse. Mais bon, on vous avait déjà fait une jolie carte on n'a pas poussé le vice plus loin. Par contre, on a plein d'autres infos à vous donner:

En primaire: 1 élève sur 75 redouble chaque année

Tous les ans, la grande majorité des élèves du degré primaire réussissent leur année scolaire et seul 1,3 redouble, ce qui fait 1 sur 75. Si l’on considère l’intégralité de leur parcours de la troisième à la huitième année, 6,7% des élèves redoublent au moins une fois.

Les garçons redoublent (un peu plus) que les filles

En matière taux de redoublement annuel sur l'ensemble des élèves on mesure une petite différence entre les genres:

Les enfants nés à l'étranger désavantagés

L'Office fédéral de la statistique (OFS) constate que des différences marquées s’observent selon l'origine des élèves. En particulier, 2,8% des enfants étrangers nés à l’étranger et arrivés en Suisse après l’âge de six ans redoublent. Cette proportion est bien supérieure à celle constatée pour les élèves de nationalité suisse et qui sont nés en Suisse (1,1%).

Le niveau de formation des parents a un vrai impact

Et vous? Avez-vous redoublé?

Ces gens ont trouvé leur double au musée

1 / 16
Ces gens ont trouvé leur double au musée
source: imgur / imgur
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Péril Jeune Océane

Plus d'articles «Actu»

Harry règle ses comptes avec son père

Link zum Artikel

On a enfin une date pour le nouvel épisode de «Friends»!

Link zum Artikel

Voici pourquoi les Allemands se ruent sur l'Astrazeneca

Link zum Artikel

L'Afrique du sud veut attaquer des réseaux sociaux en justice

Link zum Artikel

On peut prédire s'il y aura beaucoup de tiques, selon une étude suisse

Chaque année, les experts se demandent s'il y aura beaucoup de tiques. Selon une étude neuchâteloise, on a maintenant la réponse: il faut regarder du côté des hêtres.

Si les hêtres ont produit beaucoup de graines, il y aura beaucoup de tiques deux ans plus tard. Voici en substance ce que révèle une étude menée par l'Université de Neuchâtel (Unine) faisant l’objet d’un article dans la revue scientifique Parasites and Vectors. Techniquement, ça marche comment?

Le lien entre les hêtres et la borréliose de Lyme, une infection bactérienne véhiculée par les tiques, constitue une étape importante pour la recherche, relève l'Unine. L'incidence de cette maladie, …

Lire l’article
Link zum Artikel