DE | FR

Le gouvernement veut la fin du fichage des mauvais payeurs de primes

dettes mauvais payeur assurance maladie Conseil fédéral liste cantons Suisse

Une femme ayant du mal à payer ses factures. Image: Shutterstock

En supprimant cette liste noire, le Conseil fédéral veut éviter un déséquilibre envers les revenus les plus modestes. Il s'oppose, en ce sens, à une commission du Conseil des Etats.



Les cantons ne doivent pas pouvoir tenir des listes noires de gens en retard dans le paiement de leurs primes d'assurance maladie. Le gouvernement s'oppose, sur ce point, au projet de la Commission de la santé publique du Conseil des Etats. De telles listes peuvent compromettre les soins médicaux de base des personnes les plus modestes, relève mercredi le Conseil fédéral.

Les arguments pour maintenir la liste noire

Pour la Commission, les cantons doivent pouvoir ficher les mauvais payeurs pour des raisons liées au fédéralisme. Les personnes figurant sur ces listes seraient traitées uniquement en cas d'urgence. Les assurés qui ne paient pas leur prime, leur franchise ou leur quote-part malgré les poursuites devraient, en outre, être limités dans leur choix de fournisseur de prestations.

Enfants épargnés et poursuites limitées

La Commission et le Conseil fédéral sont d'accord sur un point: les enfants. Ces derniers ne figureront plus sur les listes d’assurés en retard de paiement. Le Conseil fédéral propose en plus d’inscrire dans la loi la nullité des poursuites à l’encontre des mineurs pour les primes d'assurance-maladie et les participations aux coûts non-payées par leurs parents.

Il est aussi d'accord de limiter le nombre de poursuites à deux par année, comme le propose la Commission. Les montants des frais de rappel et de sommations des assureurs devraient également être limités, selon le gouvernement. Ils devraient refléter uniquement les frais effectifs des assureurs.

Les cantons en question

Actuellement, seuls les cantons d’Argovie, de Lucerne, du Tessin, de Zoug et de Thurgovie utilisent les listes d’assurés en retard de paiement. Le parlement du canton de Saint-Gall a récemment voté leur abolition. Depuis le début de l’année 2021, plus aucun canton n’inclut les mineurs dans les listes. (ats)

Il faut parfois se détendre...

Vidéo: watson

15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer

1 / 19
15 photos d'animaux qui vont vous faire paniquer
source: twitter/i drink good
Share on FacebookShare on TwitterShare via WhatsApp

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

Plus d'articles «Actu»

Le premier café à chats de Suisse a ouvert (et ils ont tous les droits)

Link zum Artikel

La vie politique lève le voile sur son financement. Voici comment ça marche

Link zum Artikel

4 mois de prison pour le «gifleur» de Macron

Link zum Artikel

Six femmes exploitées sans salaire par des diplomates à Genève

Link zum Artikel

Les jeunes ne pourront plus se droguer au sirop pour la toux

Les antitussifs contiennent de la codéine et de la dihydrocodéine ou du dextrométhorphane. Ces principes actifs sont considérés comme des substances psychoactives.

Des sirops antitussifs contenant de la codéine ou de la dextrométhorphane ne peuvent être délivrés que sur ordonnance d'un médecin en raison de leurs effets psychoactifs. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) a pris cette décision dans deux arrêts pilotes.

Selon Swissmedic, les deux préparations sont utilisées comme drogues récréatives, en particulier par les adolescents et les jeunes adultes.

Le TAF a examiné la reclassification de ces substances et les a placés dans la catégorie «remise …

Lire l’article
Link zum Artikel