DE | FR

Fabienne Fischer s'occupera de l'Economie et de l'Emploi

Fabienne Fischer, nouvelle elue Les Verts au conseil d'Etat, accompagnee de Antonio Hodgers, derriere gauche, conseiller d'Etat genevois, et de Carlo Sommaruga, dernier droite, conseiller aux Etats (Parti socialiste - GE), arrive au lieu de la presentation des resultats du 2e tour du second tour de l'election complementaire du Conseil d'Etat genevois provoquee par la demission du conseiller d'Etat Pierre Maudet, ce dimanche 28 mars 2021 a Geneve. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Image: KEYSTONE

La nouvelle conseillère d'Etat du canton de Genève sera en charge du département de l'Economie et de l'Emploi. Elle succède ainsi à Nathalie Fontanet qui remplaçait jusqu'ici Pierre Maudet .



Elue dimanche au Conseil d'Etat genevois, la Verte Fabienne Fischer s'occupera de l'Economie et de l'Emploi. La nouvelle composition des départements a été décidée à la suite de deux réunions de travail de l'exécutif lundi et mardi.

Le Département de l'économie et de l'emploi (DEE) comprendra notamment la direction générale du développement économique, de la recherche et de l'innovation.

Poggia conserve la Sécurité

Après avoir été retiré à Pierre Maudet en raison de problèmes de gestion des ressources humaines, ce service avait été confié à Nathalie Fontanet, en charge des Finances.

De son côté, le MCG Mauro Poggia cède l'Emploi et conserve la Sécurité, une prérogative dont il a la responsabilité depuis mars 2019 à la suite d'une des réorganisations liées à l'affaire Maudet.

Selon le Conseil d'Etat, cette nouvelle organisation s'appuie sur trois grands principes:

Plus d'article sur la politique en Suisse romande

La presse suisse salue le vote jurassien de Moutier

Link zum Artikel

Pourquoi la Suisse romande ne vote qu’à gauche (ou presque)

Link zum Artikel

La Suisse aussi prend des risques avec la vaccination

Link zum Artikel

Le Valais a-t-il un souci avec les femmes? Oui...et non

Link zum Artikel

Pierre Maudet face au dimanche de sa vie

Condamné le 22 février (il entend faire appel), Pierre Maudet, 43 ans, la politique aux tripes, part ce 7 mars à la reconquête de son siège au Conseil d'Etat genevois. Des proches et une psy se penchent sur son cas et imaginent la suite. Des fois que...

Pierre Maudet s’approche de ce moment de vérité qui lui aura si souvent souri: le suffrage universel. Mais, qui cette fois-ci, l’enverra peut-être au purgatoire. Son seul échec, en politique, fut sa non-élection au Conseil fédéral, en 2017, devant les Chambres, mais en l’absence du peuple. Maudet, l'ami du peuple. Notre radical genevois, démissionnaire du Conseil d’Etat en octobre dernier, entend jouer l’onction populaire contre la décision judiciaire. Condamné le 22 février …

Lire l’article
Link zum Artikel