DE | FR
Basels Assistenztrainer Marco Walker gibt Anweisungen beim Schweizer Cup Fussballspiel der ersten Runde am Samstag, 17. August 2013 zwischen dem BSC OLD Boys Basel und dem FC Basel im Stadion Schuetzenmatte in Basel. (KEYSTONE/Patrick Straub)

Le nouveu technicien du FC Sion dans sa tenue de travail préférée. image: KEYSTONE

Marco Walker, grand vainqueur de la short list

Le Soleurois est le nouvel entraîneur du FC Sion. Sa particularité? Coacher en cuissettes, même en hiver. Et ce n'est pas une faute de goût, selon une spécialiste de la mode.



«C’est un bel homme!» tranche d'entrée Emmanuelle Chaussinand, conseillère en image et styliste sédunoise. «Il a de beaux yeux et un bon look, il me fait penser à Alain Delon.» De son propre aveu, la Valaisanne n'est pas une grande fan de football. Mais si elle se décide à aller à Tourbillon voir un match quand les stades seront rouverts au public, elle y verra Marco Walker.

Marco Walker est le nouvel entraîneur du FC Sion

Marco Walker a dirigé son premier entraînement en Valais ce mardi. keystone

Le Soleurois est le nouvel entraîneur du FC Sion depuis mardi. Il succède à Fabio Grosso, limogé il y a dix jours. Il vivra sa première expérience comme coach principal sur un banc professionnel. Mais l'ancien entraîneur-assistant du FC Bâle a une particularité encore plus singulière: il dirige ses équipes en short, été comme hiver. Comme par exemple en février 2011 à Moscou durant un match d'Europa League, avec des températures négatives.

Mais d'où vient cette étrange habitude?

«Déjà comme joueur, je n'appréciais guère de porter des pantalons. Quand Thorsten Fink est arrivé au FC Bâle en 2009, je me suis pour la première fois assis sur le banc en shorts. En quatre saisons, nous avons remporté quatre titres de champion. Avec un tel bilan, il est normal qu'un brin de superstition s'instaure»

Marco Walker, sur le site de la Swiss Football League en 2014

Là où certains voient une faute de goût pour un entraîneur de ce niveau, Emmanuelle Chaussinand rectifie: «Il a de belles jambes. Et on peut avoir la classe en portant un short.» Mais la spécialiste de mode pose une condition, et pas des moindres. «Le choix des couleurs est très important. Avec un teint comme celui de Marco Walker et des cheveux gris, il faut privilégier quelque chose de sobre, des couleurs froides. Par exemple un bleu marine.»

Basel's coach Heiko Vogel seen prior to the Champions League round of sixteen second leg match between FC Bayern Muenchen of Germany and FC Basel of Switzerland at the Allianz Arena in Munich, Tuesday, March 13, 2012. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Marco Walker (deuxième depuis la gauche) alors entraîneur-assistant d'Heiko Vogel pendant un match à Munich en mars 2012. Courageux! Image: KEYSTONE

Problème: ce n'est pas vraiment les couleurs du club valaisan, où le rouge prédomine. Emmanuelle Chaussinand est catégorique:

«Les couleurs du FC Sion ne vont pas du tout avec son teint. Il devrait changer de club!»

Emmanuelle Chaussinand, styliste sédunoise avec de l'humour

Pour la styliste basée à Sion, les nouveaux équipements militaires des pensionnaires de Tourbillon s'accordent encore moins bien que ceux rouge et blanc avec la «typologie » (teint, cheveux et yeux) du technicien soleurois. A qui le gris et le blanc siéent davantage, selon la spécialiste.

Le milieu valaisan Baltazar Costa, gauche, celebre son but du 1 a 0 avec l'attaquant valaisan Gaetan Karlen, droite, lors de la rencontre de football a huis clos de Super League entre FC Lausanne-Sport, LS, et FC Sion lors de la pandemie de Coronavirus (Covid-19) ce dimanche 7 mars 2021 au stade de la Tuiliere a Lausanne. (KEYSTONE/Laurent Gillieron)

Tenue de camouflage efficace: les joueurs du FC Sion sont invisibles dans le haut du classement de Super League. Image: KEYSTONE

Un autre paramètre dont il faut tenir compte dans le choix des vêtements pour un entraîneur: la morphologie. Emmanuelle Chaussinand a là encore quelques conseils à prodiguer. «Marco Walker est baraque. Alors quand il met une grosse veste, il y a un déséquilibre entre le haut et le bas de son corps. Parce que ses jambes dénudées sont assez fines. Un pantalon de jogging, par exemple, rééquilibrerait le tout.»

Attention à la cohérence

Avant l'arrivée de Walker sur le banc, le président du FC Sion Christian Constantin a lui-même coaché l'équipe lors des deux derniers matchs. Comme pour son nouvel entraîneur, ses vêtements ont attiré les yeux. Le boss de Tourbillon a arboré à chaque fois un manteau jaune tirant sur le beige.

Christian Constantin, President of FC Sion, reacts, during the Super League soccer match of Swiss Championship between FC Sion and FC Servette, at the Stade de Tourbillon stadium, in Sion, Switzerland, Sunday, March 14, 2021. The match is played behind closed doors due to preventive measure against propagation of the coronavirus COVID-19. (KEYSTONE/Salvatore Di Nolfi)

Christian Constantin coachant le FC Sion dimanche dernier contre Servette. Image: KEYSTONE

«Un choix de couleur judicieux avec son teint» approuve Emmanuelle Chaussinand. La Sédunoise voit toutefois un bémol: «Cette teinte dépareille trop avec les maillots rouges de l'équipe.» Surtout, la conseillère en image met en garde:

«Christian Constantin et Marco Walker ne pourront pas partager le banc avec des styles vestimentaires si différents. Dans une équipe, il faut une cohérence»

Emmanuelle Chaussinand

De quoi contenir les envies du président valaisan de venir épauler son nouveau technicien si les choses se passent mal? Quoi qu'il en soit, Christian Constantin nous a assuré qu'il n'impose pas de dress code à ses entraîneurs sur le banc. Marco Walker aura donc le droit de porter son short fétiche s'il le désire.

Rehabilitations- und Konditionstrainer Marco Walker, links und Assistenztrainer Heiko Vogel, rechts, unterhalten sich bei eisiger Kaelte beim Trainingsauftakt des FC Basel nach der Winterpause im St. Jakob-Park in Basel am Dienstag, 4. Januar 2011. (KEYSTONE/Georgios Kefalas)

Contraste au FC Bâle entre Marco Walker (devinez lequel des deux) et l'ancien entraîneur Heiko Vogel. keystone

On met notre main à couper qu'il aurait même l'autorisation de tenter la combo claquettes-chaussettes si elle permet au FC Sion, actuel avant-dernier de Super League et barragiste, de se sortir de cette situation délicate. Mais avant de penser mode, le Soleurois devra imposer un style – de jeu – à sa troupe, en tenue de camouflage ou non.

Marco Walker avant le FC Sion

Marco Walker a été international suisse entre 1995 et 1997 (dix sélections). Il a porté les maillots, entre autres, de Saint-Gall, Bâle, Lugano et Aarau. L'ancien défenseur a été entraîneur-assistant au FC Bâle jusqu'en 2018. Il entraînait Naters (première ligue) avant de rejoindre le FC Sion.

Plus d'articles sur le sport

Aimer cette équipe de Suisse, c'est prendre le risque d'être déçu

Link zum Artikel

Les arbitres préparent les matchs de l'Euro comme des entraîneurs

Link zum Artikel

Tous les résultats et classements de l'Euro 2020 en un clin d'œil

Link zum Artikel

Des geeks alémaniques font la loi dans l'industrie des paris sportifs

Link zum Artikel

Fabio Celestini est-il trop «tronchu» pour entraîner Young Boys?

Link zum Artikel

Dans un sport mécanique, mourir reste une option. Ils l'avaient oublié

Link zum Artikel

Bacsinszky: «On ne sait jamais tout, chaque joueuse a sa part d'ombre»

Link zum Artikel

Fribourg pleure l'un de ses diamants, Jason Dupasquier

Link zum Artikel

Roy Hodgson, le dictateur sympathique qui a décomplexé la Nati

Link zum Artikel

A Roland-Garros, on boude, on prie et on dit déjà des bêtises

Link zum Artikel

Le FC Sion joue sa peau ce soir. Les 10 raisons d'un déclin

Link zum Artikel

Mondial de hockey: «On n'a même pas le droit d'ouvrir la fenêtre de notre chambre»

Link zum Artikel

Il y a 20 ans, un Romand changeait la face du football portugais

Link zum Artikel

«Les épaules musclées, ça fait trop mec»

Link zum Artikel

Il rejoue en Premier League... dix ans après son dernier match

Link zum Artikel

River Plate a les mêmes problèmes qu'une équipe de 5e ligue

Link zum Artikel

5 haies d'honneur légendaires du sport

Link zum Artikel

Faire payer les autographes? La mauvaise idée de Genève-Servette

Link zum Artikel

Le cheval vainqueur n'aurait pas mangé que des céréales

Link zum Artikel

Il profite de son passage à la télé pour chambrer le LHC

Link zum Artikel

Eden Hazard a-t-il manqué de respect au Real Madrid?

Link zum Artikel

Lewis Hamilton fait-il semblant d'avoir peur?

Link zum Artikel

Comment les réseaux sociaux se sont retournés contre les sportifs

Link zum Artikel

Les stars du foot ont peur dans le mur et ça peut leur coûter cher

Link zum Artikel

Pourquoi le Covid peut ruiner la carrière de Federer et Nadal

Link zum Artikel

Alexia, transgenre: «Je ne suis pas une menace pour mes adversaires»

Link zum Artikel

Les petites combines des cyclistes pour gruger en toute impunité

Link zum Artikel

Une copine de hockeyeur en colère: «No 25, tu es un gros dégueulasse»

Link zum Artikel

Ces entraîneurs de foot qui ont craqué

Link zum Artikel

Au FC Sion, un président qui s'éclate et des joueurs qui s'en fichent

Link zum Artikel

Courageux et touchants: huit coming out qui ont marqué le sport suisse

Link zum Artikel

Pourquoi les footballeurs sont-ils nuls quand on les change de poste?

Link zum Artikel
Montrer tous les articles

Le débrief de Ziegler: «La possession de la Suisse ne faisait pas mal»

L'ancien international (35 sélections) estime que la Suisse a eu beaucoup de peine à trouver des décalages pour contourner le bloc bas et compact d'un Pays de Galles pourtant décevant.

Reto Ziegler, on ne sait pas toujours, quand il y a match nul (1-1) en football, si c'est un point de gagné ou deux de perdus. Mais dans le cas de ce Suisse-Pays de Galles, cela ne fait aucun doute.C'est vrai que si l'on tient compte de la qualité des Suisses et de leur domination en première période, on a tendance à penser que ce sont deux points de perdus. Le Pays de Galles n'a pas fait vraiment peur, même s'il a bien réagi après l'ouverture du score d'Embolo.

La Suisse a longtemps séché …

Lire l’article
Link zum Artikel